La feira da Ladra à Lisbonne : quelle belle brocante !

Vous trouverez de tout dans ce marché aux puces en plein cœur de la ville. Ce rendez-vous immanquable vous fera côtoyer les Lisboètes et vous permettra de peut-être dénicher des petites merveilles. La feira da Ladra à Lisbonne, c’est une immersion dans la culture populaire de la ville !

La marché aux antiquités de Lisbonne

Les origines de ce grand marché populaire remonte au XIIIe siècle. Au départ installée dans le Château Saint Jorge, la Feira da Ladra se déplace ensuite vers la place Rossio, la Praça da Alegria, le Campo Santana avant de se fixer à son emplacement actuel, sur le Campo de Santa Clara en 1835.

 

Son nom signifie littéralement la Foire à la Voleuse. Pourquoi ?

- On pense communément que c’est parce qu’on y retrouve les objets qui ont été volés (vous perdez votre téléphone, allez donc faire un tour à la Feira da ladra !). Une hypothèse amusante et très répandue parmi les habitants.

- Une autre hypothèse évoque un rapprochement en le nom du marché aux puces parisien au moyen âge qui se nommait Saint Ladre (dérivé de Saint Lazare).

- La troisième explication possible est liée à la présence d’une statue de la Vierge, qui se prononce en arabe Al Hadra. La ville ayant été sous emprise arabe à l’époque, cette dernière explication prendrait tout son sens.

Que trouve-t- on à la Feira Da Ladra ?

On trouve de tout ! Si à la base, le marché était vraiment un refuge d’antiquaire et de petits vendeurs populaires, on trouve de plus en plus de stands dédiés aux touristes qui viennent un peu dénaturés l’ensemble. Cependant, une grande partie du marché reste intacte et si vous êtes amateurs, vous fouillerez dans les étals avec grand plaisir !

 

Pour ma part, je vais en général acheter des livres (en portugais, en français, car on trouve de nombreuses œuvres en langues étrangères), des jouets anciens et quelques meubles. Mais vous trouverez également toutes sortes de vieilleries, des tableaux, des azulejos, des cartes postales anciennes, qui côtoient les stands d’habillement et des technologies. Une vraie brocante pleine de trésors !

Ne manquez pas le Feira da Ladra

Tous les Mardis et Samedis, de 6h le matin à 17-18h selon le temps, la Feira da Ladra accueille ses centaines de visiteurs aux pieds de l’Eglise Sao Vicente de Fora, en plein air.

Pour vous y rendre, prenez les bus 734 ou 712, ou le tramway E28, qui vous déposent au Campo de Santa Clara. Depuis la station de Santa Apolonia (ligne bleue), vous êtes à 10 toutes petites minutes à pieds.

Sur place, aucun souci d’orientation, mais faites bien le tour ; certaines des boutiques d’antiquaires qui bordent une des rues regorgent de merveilles et vous trouverez ici une des rares boutiques de Manga de la capitale (pour les amateurs… !)

Et puisque vous êtes dans les environs, n’hésitez pas à visiter le Panthéon national et l’Eglise de San Vicente do fora. Un petit parc avec un kiosque est présent au milieu de la Feira da Ladra, idéal pour une petite pause café avec vue sur le Tage.

C’est une visite qui vous permettra de côtoyer les habitants de la ville dans leur quotidien, de découvrir une part de tradition et de culture à travers les objets anciens que vous trouverez là-bas et de faire de belles trouvailles. Pour ceux qui repartent et qui n’ont qu’un bagage à main… bon courage