Comment éviter les pièges à touristes à Lisbonne

Avec les années, Lisbonne s’est remplie de touristes, pour le pire comme pour le meilleur. Si vous venez visiter la capitale portugaise, autant que vous en profitiez un maximum en évitant les désillusions ou les mauvais plans destinés à vider les poches des touristes.

Voici nos recommandations pour passer un séjour aussi doux que la vie ici.

De plus en plus de monde, de plus en plus d’arnaques

C’est une logique que l’on retrouve dans la plupart des villes touristiques : les commerces authentiques tendent à disparaître, surtout dans le centre, pour laisser place à des boutiques formatées pour les visiteurs de passage.

Cela touche les restaurants, les magasins de souvenirs, et même certains services. Et s’il est toujours triste de voir disparaitre ce qui rendait un lieu atypique, l’unique solution pour lutter est d’éviter ces lieux, qui perdureront dans les tous les cas grâce à d’autres.

On vous propose ici quelques conseils, qui rendront votre visite de Lisbonne plus authentique. 

Les restaurants 100% touristiques

Manger représente au moins la moitié du plaisir quand on vient à Lisbonne ! Mais pour ne pas être déçu, choisissez bien où vous mettez les pieds ! Il est toujours possible de bien manger ici, à petit prix, dans un cadre encore bien lisboète.

 

Pour cela, évitez :

  • Les restaurants ne proposant pas de menu en Portugais, ou ceux qui traduisent leur carte à la va vite dans toutes les langues.

  • Les restaurants avec des rabatteurs. Ce sera simplement plus cher qu’ailleurs !

  • Les tascas avec des noms clichés : Lisbon, Fado blabla, Pasteis de nata, Tramway 28…

  • Les restaurants avec des employés déguisés en portugais, costume traditionnel  à la clef

  • Ceux avec une longue file d’attente, ce qui témoigne d’un afflux touristique démentiel. A la base, les portugais ne réservent pas pour aller au restaurant, et auront tendance à fuir ce genre d’établissement. Si vous n’êtes là que pour 3 jours, ne perdez pas votre temps à faire la queue (Cf : le tram 28 dont nous parlons plus bas !)

  • Les établissements à la décoration Lisboète : des photos de tram, des principaux monuments,  du pont du 25 abril, de la tour de Belem ou des pasteis de nata… Pensez-vous qu’un local ira manger au milieu de ce qu’il côtoie au quotidien ?​

Observez, écoutez si ça parle portugais, et vous passerez certainement un moment plus authentique. Si en revanche, vous souhaitez manger entouré d’Allemands, d’Anglais et de Français, alors la rua da Prata (qui mène à la place du commerce) et les rues adjacentes sauront vous offrir leurs lots de restaurants touristiques… !

Les prix

Si, en général, la qualité n’est pas forcément un problème dans les restaurants de Lisbonne (quoique de plus en plus…), c’est le prix qui varie fortement.

Pour faire simple, sachez que :

  • Dans une tasca classique, vous mangerez pour 10 à 15 euros avec boisson, apéro, plat et dessert. Quand un plat principal, de saumon par exemple, est proposé à 12 euros, c’est cher

  • Non, un plateau (travessa) de caracois ne coûte pas 10 euros !

  • Au-delà de 1 euro le café, vous pouvez le savourer…

On parle bien sur ici de tasca, les restaurants typiques de Lisbonne. Vous croiserez d’autres prix, pour une gastronomie plus fine et plus travaillée ! Mais si vous cherchez du copieux, du savoureux et des valeurs sures, vous ne serez pas déçu avec la cuisine portugaise.

Les Tuk-Tuk abusifs

Bien que nous soyons contre ce moyen de transport qui dénature la ville, qui gêne les habitants et qui gâche la plupart des places, le Tuk Tuk électrique peut s’avérer utile et pratique pour ceux qui ont du mal à crapahuter de longues heures (et oui, Lisbonne ça monte et ça descend !).

Mais négociez-vos prix, surtout quand un rabatteur vient vous vendre ses services alors que vous attendez dans la queue du tram 28 ! Les abus sont nombreux et les touristes, peu au fait des tarifs pratiqués, se laisser aisément berner, ce qui incite les autres chauffeurs à tenter de faire pareil.

Le cas du Tramway 28 

On y arrive ! Pas une arnaque en soit, mais un cas tellement représentatif de ce que vit la capitale en ce moment. Ce joli eletrico numéro 28 est au départ destiné à aider les habitants à circuler dans leur ville. Les plus âgés le prenaient pour éviter d’avoir à gravir les rues pentues, ou simplement pour éviter de s’enfermer sous terre dans les métros.

 

Mais ce tramway n’est plus accessible aux locaux. La très longue file d’attente que l’on voit désormais à Martim Moniz notamment témoigne de cet engouement… pour ce qui n’est, au final, qu’un transport en commun.

 

A l’intérieur, vous paierez le prix fort (2.90€) pour être serrés comme des sardines (tout un symbole…) en compagnie de personnes qui râlent d’avoir attendu trop longtemps. Belle perspective non ?

 

Devenu un véritable manège, ce tramway 28 n’est, selon nous, plus une activité qui mérite que vous y perdiez du temps et de l’argent. 

Les vendeurs de rues

A Lisbonne, vous vous ferez certainement accoster (selon votre âge !) par des vendeurs de rue… proposant des substances illicites. Si cela fait partie de vos petits plaisirs, sachez que les vendeurs ambulants qui vous proposent coke, marijuana ou haschich aux alentours de la Praça da figueira ou de la place Dom Pedro IV (Rossio) ne sont pas réputés pour la qualité de leurs produits.

On rappelle, pour les intéressés, que la consommation de drogue au Portugal est dépénalisée.

Nos recommandations pour un séjour à Lisbonne typique et sans accros

Si vous venez visiter Lisbonne, c’est pour découvrir les charmes de cette ville ! Ne gâchez pas votre séjour avec de mauvaises expériences !

Il y a tellement à faire, à découvrir, en sortant des sentiers battus, que le mieux reste de se laisser guider par votre instinct. Choisissez vos boutiques et vos restaurants en vous fiant à vos sens : votre ouïe, qui vous guidera vers les tascas dans lesquelles le portugais résonne, votre odorat vous fera peut-être entrer dans certains lieux,  quand à vos yeux, ils vous permettront de discerner ce qui relève de la mascarade et ce qui touche au typique.

Profitez de votre séjour ici et n’hésitez pas à bien préparer votre voyage, en faisant le plein de culture !