Top des choses à ne PAS dire, à Lisbonne

Envie de rire un peu, de raviver des conflits ou de vous faire détester pas les lisboètes (et les portugais de manière générale), alors faites l’inverse de ce qui est prôné ici ! Amusez-vous bien !

Des situations à éviter lorsque vous êtes à Lisbonne !

Parler de foot : plus qu’une religion, le football ici relève du fanatisme. A moins de connaitre parfaitement vos classiques et de supporter une équipe locale, mieux vaut ne pas entamer une conversation footballistique ici au risque d’écouter votre interlocuteur vous expliquer pourquoi son équipe est la meilleure du monde (oui, oui, discutez donc avec un supporter du Benfica, vous verrez !) et pourquoi le football portugais est le meilleur du monde (oui, oui, discutez donc avec n’importe quel portugais, vous verrez !).

Si vous voulez animer une soirée, demandez simplement aux convives quelle équipe ils supportent ! Résultats garantis !

Critiquer Cristiano Ronaldo : toujours lié au monde du foot (du fanatisme, je vous dis…), le joueur Portugais Cristiano Ronaldo est aussi intouchable que le Pape à Rome. Évoquez son arrogance, on vous racontera toutes les fois où il a donné de l’argent à telle ou telle association, demandez un avis sur la rumeur (le fait ?) qui dit que le joueur est homosexuel, vous déclencherez une guerre…

Complimenter les jeunes brésiliennes en présence de portugaises : considérées pas les femmes matures portugaises comme des voleuses de maris, les brésiliennes n’ont pas une bonne réputation ici. Aborder le sujet fera rire ou crier, au choix !

Les blagues sur la maçonnerie : usées jusqu'à la corde, certains trouvent pourtant encore le moyen de faire référence aux portugais de France, tous maçons. Si les immigrés en rient toujours, le portugais qui n’a pas vécu hors de son pays trouvera cela très réducteur.

Dire que Porto, c’est mieux : La rivalité entre ville existe dans tous les pays ! Ici, c’est Porto qu’il ne faudra pas trop louer. Même si la ville du nord du pays est absolument magnifique (mais moins que Lisbonne bien sur… !)

Parler Espagnol : Non, la langue portugaise n’est pas la même que la langue espagnole. Tout comme l’italien n’est pas similaire à l’espagnole. Des racines en commun sont évidemment notables et connaitre une langue latine vous aidera à communiquer, mais mieux vaut parler français qu’espagnol si vous voulez en sourire en retour ! Les rancunes historiques sont tenaces !

Vous vanter de connaitre de nombreux portugais en France : le complexe de l’immigré, pas chez lui dans le pays d’accueil et étranger dans son pays d’origine, ça vous parle ? Ici, les jeunes portugais de France ne sont pas forcément appréciés car pour beaucoup, on les voit revenir se pavaner l’été avec une arrogance toute française. Heureusement, ça passe avec l’âge et les locaux sont ensuite ravis d’accueillir les leurs qui ont migré !

Cette liste non exhaustive de petits faits amusants est le fruit de nombreux échanges verbaux avec nos amis locaux ! Et vous, connaissez-vous certains sujets à ne pas aborder ici ?